Passer au contenu principal

Nouveau design - fonctions familières

Découvrez notre nouveau design, que nous déploierons pas à pas sur l'ensemble du site.

Encore une chose...

Merci de participer à l'avant-première de notre nouveau design. Vous verrez quelques autres changements de couleurs au fur et à mesure de la mise à jour de votre expérience sur notre design final.

Suzuki Swift Sport 48V Mild Hybrid: Moins c'est mieux

Avec les normes d'émissions européennes qui deviennent de plus en plus strictes, Suzuki équipe sa Swift Sport d'une motorisation à hybridation légère. La récrée est finie?

Jusqu'à récemment, la Suzuki Swift Sport était l'un des derniers Mohicans dans le segment des petites bombinettes avec sa motorisation atmosphérique. Autrement dit: une vraie bombinette! Malheureusement, comme tout constructeur auto qui veut vendre ses produits sur le marché européen, il faut respecter les règlementations d'émissions. Ainsi, la troisième génération de Swift Sport qui vu le jour en 2017 s'équipait d'un moteur plus petit et assisté d'un turbo.

Moins de puissance…

En 2020, Suzuki va plus loin. Le quatorze-cents turbo doit ainsi faire de la place dans le compartiment moteur pour accueillir un système à hybridation légère. Il se compose d'un démarreur/générateur capable de récupérer l'énergie perdue lors du freinage et de la stocker dans une petite batterie. En plus, il peut offrir un boost de 13,6 ch au démarrage.

Suzuki Swift Sport Mild Hybrid review

Cette mise à jour permet à Suzuki de réduire la puissance de son 4-cylindres de 1,4 litre de 140 à 129 ch. Ajoutez-y l'assistance électrique et la Swift Sport économise du coup 19 g/km de CO2 (106 g/km NEDC). Seulement, tout cela ressemble un peu à du marketing écologique. Bref, on ne s'attend pas à cela d'une Swift avec le mort "Sport" dans son nom.

… plus de plaisir!

Toutefois, ce passage à l'hybridation légère à 48 volts n'est pas à sens unique, car le revers de la médaille en profite également. Qu'entend-on par là? Eh bien, ce moteur électrique compact se marie merveilleusement bien avec le 4-cylindres essence!

Suzuki Swift Sport Mild Hybrid review

À bas régime, on obtient beaucoup plus de couple et à haut régime le turbo prend le relais. Résultat: cette Swift Sport semble offrir bien plus de puissance que ce qui est indiqué sur son certificat d'immatriculation. L'empattement court, le faible poids et la boîte manuelle aux rapports courts y sont sans doute pour quelque chose aussi.

Petite fusée

Autant dire que cette Suzuki Swift Sport 48V Mild Hybrid – quel nom! – est une véritable risée. Et encore plus qu'à son lancement en 2017 sans assistance électrique. Le châssis accepte la puissance avec les deux doigts dans le nez et, en plus, cette Swift Sport reste à la hauteur dans les courbes. Un bon exemple d'une auto équilibrée. Une auto qui montre aussi qu'on n'a pas besoin de beaucoup de chevaux pour s'amuser quand le poids reste faible (un peu plus d'une tonne).

Suzuki Swift Sport Mild Hybrid review

Certes, la direction pourrait être un peu plus précise et la boîte manuelle ne clique pas comme celle d'une Mazda MX-5, mais après 5 km, on oublie tout cela. C'est une auto qui a du caractère, avec ses qualités mais aussi ses défauts. Avez-vous récemment roulé en Volkswagen Golf R, Audi S3, Mercedes-AMG A 35 ou BMW M135i? Impossible de les différencier les yeux bandés. Cette Swift Sport, on la reconnaitrait parmi des milliers.

Négociations nécessaires

En d'autres mots: cette Swift Sport réussira toujours à vous faire sourire alors que ses concurrentes ont 200 ou parfois 300 ch de plus. Dans cette Suzuki, on sourit. Dans une Mercedes-AMG A 45 S de plus de 400 ch, on fait dans son pantalon…

Suzuki Swift Sport Mild Hybrid review

Pourtant, quel dommage que cette Swift Sport soit facturée aussi cher. À 25.999 € en entrée de gamme, elle vient se placer en concurrence directe avec la Ford Fiesta ST de 200 ch. Encore plus étrange: cette Swift Sport est moins chère aux Pays-Bas et en France. Heureusement, Suzuki n'est pas farouche et on peut bénéficier de réductions allant jusqu'à 5.000 euros.

Conclusion

En trois ans, la Suzuki Swift Sport est passée de rebelle à créatrice de tendance. Après s'être attachée à son moteur atmosphérique, elle est désormais la première bombinette à s'équiper de l'hybridation légère. Une évolution qui rend la Japonaise non seulement plus frugale mais aussi plus amusante. Une vraie situation gagnant-gagnant!

Suzuki Swift Sport Mild Hybrid review

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Test: Suzuki Swift Sport – Assagie, mais toujours joyeuse.

Essais · Suzuki

Test: Suzuki Swift – Suzuki, marque d'ingénieurs

Essais · Suzuki

Test: Suzuki Swift 1.0 Boosterjet SVHS – La troisième est la meilleure

Essais · Suzuki
Afficher plus