Passer au contenu principal
Pour cause de maintenance, AutoScout24 est accessible de manière limitée. Cela concerne quelques fonctions, comme par exemple la prise de contact avec les vendeurs, la connexion à votre compte ou la gestion de vos véhicules en vente.

Citroën Berlingo III

Avantages
  • Merveille d'espace pratique
  • Style frais
  • Plus voiture que camionnette
Inconvénients
  • Finition en plastique
  • Prix ë-Berlingo
  • À partir de 2022, uniquement électrique

Une merveille d'espace pratique avec le confort d'une voiture classique

En 1996, Citroën crée le segment des Ludospaces avec une camionnette transformée en voiture de tourisme. Lancé en 2018, la troisième génération du Citroën Berlingo s’en tient à ces bases mais se présente plus forte que jamais, avec un confort de conduite inédit, des dimensions intérieures généreuses et des moteurs intéressants. Qui a besoin d’un crossover, après tout ?

Données techniques

70 - 120 PS

Puissance

4.1 - 5.8 l/100 km

Consommation (comb.)

108 - 153 g CO2/km

Émissions de CO2 (comb.)Vous trouverez de plus amples informations sur la consommation de carburant et les émissions de CO2 des voitures neuves dans la banque de données TECHNICAR sur le site de la FEBIAC à l'adresse: www.febiac.be.

142 - 174km/h

Vitesse de pointe

13.7 - 20.4s

de 0 à 100 km / h

Montrer les données techniques

Modèles alternatifs

Bonnes raisons

  • Il n’y a rien de plus pratique sur terre qu’un Ludospace. L’espace intérieur est suffisant pour accueillir jusqu’à sept passagers et le coffre peut répondre à tous vos besoins grâce à son seuil de chargement bas.

  • Alors que les premières générations étaient quelque peu archaïques, le Berlingo de troisième génération fait un sérieux pas en avant en termes de confort de conduite et d’isolation. Ce n’est plus une camionnette, mais simplement une voiture.

  • Les portes coulissantes restent une fonctionnalité géniale sur une voiture quand on a des enfants.

  • Le style frais de Citroën avec les airbumps fonctionne également sur ce ludospace. Il est donc difficile de dire que le Berlingo est ennuyeux.

Toutes les données importantes du Citroën Berlingo III

Moteurs

Lors de son lancement en 2018, le Berlingo de troisième génération a montré une palette de moteurs solide - mais relativement - limitée. Il y avait un diesel et un essence, et une version électrique du Berlingo a été ajoutée en 2021, retirant les moteurs à combustion en 2022.

Côté essence, le Berlingo utilise le fameux 3-cylindres 1,2 litre turbo essence de la marque française. Il développe 110 ou 130 ch et dispose d’une boîte de vitesses manuelle à six rapports de série. En option, le 1.2 PureTech peut être équipé d’une transmission automatique à 8 vitesses (EAT8).

Côté diesel, la gamme est limitée à un 4-cylindres turbo diesel de 1,5 litre de 110 ou 130 ch. Ce modèle est connu sous le nom de 1.5 BlueHDI et est disponible en option avec une transmission automatique à 8 vitesses (EAT8).

Depuis 2021, il existe également une version électrique du Berlingo. Il s’appelle « ë-Berlingo » et utilise un moteur électrique de 136 ch sur l’essieu avant. Sous la carrosserie, les Français cachent une batterie de 50 kWh. Bon pour une autonomie théorique de 285 km. La charge est possible à 11 kW CA et 101 kW CC.

Dimensions

Avec l’introduction de la troisième génération du Berlingo, Citroën parle de deux versions longues. Il existe une version “M” de 4,4 mètres et une version “XL” de 4,75 mètres. Toutes deux peuvent être équipées de 7 sièges (5 de série). Le XL, bien sûr, bénéficie d’un espace supplémentaire dans le coffre.

En ce qui concerne le volume du coffre, le Berlingo M dispose de 775 litres (597 litres avec la troisième rangée de sièges) tandis que le Berlingo XL voit cet espace passer à 1 050 litres (850 litres avec la troisième rangée de sièges). Si la deuxième et la troisième rangée de sièges sont rabattues dans le Berlingo XL, on peut facilement parler de 4.000 litres ! Ce sont des chiffres avec lesquels le Berlingo remet la plupart des crossovers et des SUV à leur places. Ce qui est tout de même clair : ceux qui cherchent de l’espace devraient jeter un coup d’œil au ludospace.

Variantes

Citroën présente sa troisième génération de Berlingo dans en cinq versions différentes. Le modèle de base Start est la version la plus rudimentaire, avec une seule porte coulissante et un accent mis sur les équipements de sécurité de série (freinage d’urgence, régulateur de vitesse, protection de la voie). Au-dessus, il y a les Live et Feel. Live se concentre sur l’équipement de série et Feel habille l’ensemble joliment. Shine peut être considéré comme la version supérieure du Berlingo, avec à peu près toutes les options. En exclusivité pour la version Shine, le pack XTR confère au Berlingo un attrait tout-terrain. Enfin, il y a aussi le Berlingo Club, qui n’est disponible que pour le Berlingo Van.

Comme Citroën maintient la liste des options à un niveau relativement bas, les Berlingo sont souvent composés à la carte. Par conséquent, un Live peut être mieux équipé qu’un Feel. Donc, si vous cherchez un Berlingo d’occasion, vous devriez vous concentrer sur les options que vous recherchez dans votre prochaine voiture (pensez à Apple CarPlay, sept sièges, affichage tête haute à ouverture séparée de la lunette arrière, …).

Prix neufs et d’occasion

En 2018, le Berlingo III avait un prix d’entrée de 17 400 € (1.2 Puretech 110 MAN6 M start). La gamme se poursuit jusqu’à 30 110 € (1.5 BlueHDI 130 XL) dans le cas des modèles à moteur à combustion classique. Le ë-Berlingo électrique introduit en 2021 et qui deviendra le seul choix de moteur pour le Berlingo en 2022 a un prix de base de 36 550 €.

Sur le marché de l’occasion, le Berlingo de troisième génération débute à environ 25 000 €. Il n’y a pas de différence significative entre les variantes essence ou diesel. Vous recherchez plus particulièrement un Berlingo XL ? Les prix commencent alors à 26 000 €.

Points forts du design et intérieur

Cette troisième génération du Berlingo adopte le nouveau langage stylistique de Citroën qui a été présenté pour la première fois sur le C4 Cactus. En conséquence, il y a des accents frivoles, des airbumps et des lignes molles. Mais c’est l’intérieur qui attire le plus l’attention. Non seulement parce qu’il est encore plus pratique qu’auparavant, mais aussi parce qu’il introduit des gadgets hypermodernes tels que l’affichage tête haute.

Airbumps et accents colorés

Si vous avez vu une nouvelle Citroën sur la route depuis 2018, il y a de fortes chances pour qu’elle ait un airbump sur son flanc, une sorte de bulle en plastique pour protéger la carrosserie. Un élément de design dont le tout nouveau Berlingo ne pouvait se passer. Bien que le coussin d’air soit resté subtil au bas de caisse. Néanmoins, on peut dire que le Berlingo III fait tout pour se débarrasser de son image de camionnette. Avec des accents colorés sur la carrosserie et un motif de lignes pimpantes (jusqu’à l’arrière du hayon droit, bien sûr).

Affichage tête haute et Modutop

À l’intérieur du Citroën Berlingo, une chose saute aux yeux : la abondance d’espace ! Pourtant, les clients les plus exigeants remarqueront d’autres choses. Comme les magnifiques sièges bicolores, l’affichage tête haute (en option) et des choses comme Apple Carplay. Le Berlingo n’est pas un fourgon rudimentaire. C’est encore mieux avec le Modutop : un toit en verre panoramique avec un compartiment de rangement central et des espaces de rangement flottants supplémentaires au-dessus du coffre. Non seulement le design est magnifique, mais il offre également 186 litres d’espace de rangement supplémentaire !

Aide à la conduite et sécurité

À ses débuts en 2018, le Citroën Berlingo III a obtenu quatre étoiles sur cinq aux tests de collision Euro NCAP. Bien qu’il soit basé sur une camionnette, le Berlingo peut se targuer de disposer de tous les éléments de sécurité habituels tels que l’assistance au maintien dans la voie, le freinage d’urgence, le régulateur de vitesse adaptatif, la caméra à 360°, etc.

Alternatives

Bien que le Citroën Berlingo de troisième génération dispose d’une large gamme d’alternatives, l’histoire est un peu plus complexe. Par exemple, ses rivaux Peugeot Rifter (anciennement Partner), Opel Combo Life et Toyota ProAce Life Verso ont été développés conjointement avec le Berlingo. Par conséquent, ils présentent exactement les mêmes moteurs, équipements, dimensions et espace intérieur. Renault a sa propre alternative sous la forme du Kangoo, qui est ensuite utilisé par Mercedes pour le Classe T. Enfin, Ford propose le Tourneo Connect et Volkswagen le Caddy.

Avis sur le véhicule Citroën Berlingo III

99 Évaluations

4,4