Passer au contenu principal

Nouveau design - fonctions familières

Découvrez notre nouveau design, que nous déploierons pas à pas sur l'ensemble du site.

Encore une chose...

Merci de participer à l'avant-première de notre nouveau design. Vous verrez quelques autres changements de couleurs au fur et à mesure de la mise à jour de votre expérience sur notre design final.

Kia e-Niro - Annonces auto occasion sur AutoScout24

Kia e-Niro

Type de châssis

Kia e-Niro : Un compromis entre autonomie et tarif attractif

Après la sortie de son SUV urbain Kia Niro, la firme coréenne se lance dans la gamme électrique avec la version e-Niro. La version hybride a fait son apparition en 2016, suivie de près par la version hybride rechargeable, sortie en 2017. Aujourd’hui, c’est la version électrique qui s’apprête à débarquer sur nos routes, quelques mois après la sortie de son cousin de chez Hyundai : la Kona Electric. Découvrez cette belle voiture qui assure une autonomie parfaite.

Grâce à son modèle e-Niro, Kia est le premier constructeur à se lancer dans le modèle SUV électrique. Notons que ce segment est l’un des plus porteurs en matière de SUV compacts. Au banc des arguments du nouveau Kia e-Niro : sa ligne élégante, sa grande autonomie de 450 km ainsi que son prix compétitif.

Si l’année 2019 a été prédite comme l’année de l’électrique pour les voitures, les Coréens veulent être les premiers à conquérir ce marché. En effet, ce fut Hyundai qui a ouvert le bal avec la sortie de son Kona EV. Sa firme Kia lui a emboîté le pas avec la sortie du Kia e-Niro, le premier SUV compact électrique du marché.

Le Kia e-Niro décortiqué

Le modèle e-Niro : ce qui change des précédents modèles

Faisant partie d’un des segments les plus concurrentiels d’Europe, Le Kia e-Niro a de quoi défier les modèles thermiques, très demandés sur ce marché. Reprenant le système de motorisation de son cousin, le Kona de Hyundai, le Kia e-Niro embarque un moteur de 204ch sur une puissance de 150 kWh. Pour ce qui est de la batterie, Kia propose une à 39,4 kWh et une autre à 64 kWh. Cette dernière version intéresse particulièrement la clientèle. En effet, elle offre une autonomie de 455 km. D’où l’intérêt qu’elle suscite.

Le système de refroidissement du Kia e-Niro se fait par eau. Ce qui évite les problèmes de surchauffe en cours de route. La puissance de recharge maximale supportée par le SUV e-Niro est de 77 kWh, en sachant que les bornes ne dépassent pas les 50 kWh. Pour ce qui est du temps de recharge, le SUV électrique de KIA nécessite 50 minutes pour se recharger à 80% avec 20% d’autonomie restante.

Pour ceux qui veulent charger leur SUV e-Niro à la maison, un boîtier mural de 7,4 kWh est indispensable et une durée de 9 heures 35 minutes est requise pour charger à 100% le SUV si la batterie est à plat.

Côté aspect, le Kia e-Niro est bien plus grand que son cousin Hyundai avec ses 4,375 m de long, ses 1,805 m de large et 1.56m de hauteur. D’ailleurs, les deux modèles n’appartiennent pas au même segment : le Kona conçu pour le segment B tandis que le Kia concourt dans le segment C. La silhouette de ce joujou électrique de Kia n’a rien de désagréable, se trouvant entre le break et le SUV. Le devant est d’une allure très sportive tandis que l’arrière se pare d’aspect plus conventionnel. La finition de l’ensemble reste de très bonne facture.

Les concurrents du Kia e-Niro

Sur le marché encore restreint des SUV urbains hybrides ou électriques, le Kia e-Niro peut trouver son adversaire potentiel dans sa rivale nippone, le Toyota C-HR. A eux deux, ils se disputent, si on peut dire ça, ce territoire encore très peu inexploré du marché automobile. Au programme de la compétition : fluidité de conduite et sobriété du design. Il faut dire que les points de ressemblance entre les deux SUV s’arrêtent là, à chacun sa personnalité subtile pour séduire et convaincre la clientèle.

Ainsi, si le C-HR de la marque japonaise se la joue exubérante et moderne, le Kia préfère investir dans un style plus familial et donc passe-partout. Certes, Toyota reste le leader incontesté en matière de voiture hybride, mais au vu des progrès du coréen, dans son modèle e-Niro ne peut pas laisser indifférent. Sinon, si on ne veut parler que de la gamme de crossovers urbains, le Kia e-Niro y trouvera comme adversaire le Renault Capture , le Nissan Juke ou encore le Peugeot 2008 .

Les caractéristiques des Kia e-Niro

Les équipements et les accessoires

Les équipements du Kia e-Niro varient suivant sa finition, qu’elle soit e-active, e-design ou e-premium.

Pour la finition e-active, les équipements comprennent :

  • Un régulateur de vitesse adaptatif pour la conduite dans les embouteillages
  • Un écran tactile 7" avec navigation connectée(4)
  • Une caméra et des radars de recul
  • Un système Android Auto et Apple CarPlay
  • Un chargeur de smartphone par induction
  • Un système d’ouverture et fermeture et de démarrage sans clef Smart Key
  • Un éclairage d'ambiance à LED

Dans la finition e-design, d’autres équipements sont ajoutés :

  • Des Projecteurs avant Full LED
  • Une lunette et des vitres arrière surteintées
  • Une ligne de vitrage chromée
  • Des radars de stationnement avant
  • Une sellerie cuir
  • Des seuils de portes chromés

Aux équipements de l’e-design s’ajoutent d’autres équipements dans la finition e-premium:

  • Un toit ouvrant et entrebâillant électrique
  • Un écran tactile 8''
  • Un système audio premium JBL avec tuner DAB
  • Des réglages électriques pour le siège conducteur
  • Des sièges chauffants pour l’avant
  • Un volant chauffant

Le moteur

Si les autres constructeurs de voitures électriques n’ont pas pu dépasser les 40 kWh jusqu’ici en matière de batterie, Kia arrive en tête avec leur e-Niro à 64 kWh, et ce à tarif très raisonnable, vu l’autonomie proposée et la performance du SUV. Avec le Hyundai Kona, le Kia e-Niro est le seul à offrir à sa clientèle un aussi bon rapport kWh/prix. Pour gâter encore plus les clients, l’e-Niro est vendu en deux versions : la petite batterie à 34,9 kWh et la grosse à 64 kWh. Toutefois, au prix d’un écart de 4000 euros, les clients préfèrent s’offrir une plus grande autonomie avec la grande batterie de 64 kWh. Une bonne stratégie commerciale pour Kia qui force implicitement sa clientèle à opter pour la grande qui offre quand même une autonomie de 455 km.

Conclusion : un SUV destiné à la famille à prix abordable

Confortable, performante et silencieuse, le Kia e-Niro est en passe de dépasser son cousin Hyundai Kona, en offrant un tarif très abordable. Avec une grande autonomie de 455 km offerte par une batterie puissante, l’utilisation de l’e-Niro ne se limite plus à la ville, mais bien au-delà. Certes, pour un prix avoisinant les 40 000 euros, son prix n’est pas donné pour un crossover du segment C, mais il faut vois les avantages sur le long terme avec la réduction des coûts.